Rédigé par Whiteshoulders -

Science et neutralité

lire l'article

J'ai l'impression que dans la vision populaire de la science, on tend à nier sa neutralité. J'ai l'impression que pour beaucoup, la science peut être bonne ou mauvaise. Ça rejoint peut être ce que je disais dans un précédent article sur la vision populaire de la science. Si le scientifique est un dieu, alors ses productions ne peuvent pas être neutre. Un dieu neutre, indiffèrent, serait inconcevable (qu'est-ce qui le différencierait du hasard ?).

Si le scientifique est un dieu, alors les découvertes scientifiques doivent être chargées moralement, en mal ou en bien. Par exemple, pour un grand nombre de gens, le nucléaire, c'est mal. Parce que le nucléaire pollue. Parce qu'on en a fait des bombes. Parce qu'il serait possible de produire de l'électricité autrement. Parce que si il y a un problème dans une centrale nucléaire, ça peut tourner à la catastrophe assez rapidement. Pour ces gens, il faudrait démonter les centrales nucléaires une à une, et pour certains même, arrêter toute forme de recherche portant sur le nucléaire.

Outre mon avis personnel sur la question, je pense que ces gens se trompent de cible. le "nucléaire" n'est pas mauvais. Ou bon. Le nucléaire, c'est un théorie sur papier, sur laquelle des gens se sont reposés pour imaginer un système de production d’énergie. Ces systèmes ont ensuite été réalisés, et sont aujourd'hui employés dans la filière nucléaire. Toutes les attaques des anti-nucléaires contre le nucléaire sont en fait des attaques contre la filière nucléaire. C'est cette filière qui serait à revoir. Si le nucléaire pollue, c'est à cause de ce qu'on en fait.

On ne peut pas interdire le nucléaire. On ne peut pas interdire un noyau de se désintégrer. C'est absurde. C'est un phénomène physique naturel. Et comme tout phénomène physique, il est normal qu'on l'étudie. Parce que l'homme veux comprendre. Vouloir interdire la compréhension sous prétexte que la mise en application de ce savoir pourrait avoir des conséquences néfastes est stupide.

Prenons l'exemple de la voiture. Une voiture entre de mauvaises mains tue des gens. De la même manière, un meurtrier avec une arme tue des gens. Mais ce n'est pas la voiture qui tue. Ce n'est pas l'arme qui tue. C'est le conducteur, ou le meurtrier. De la même manière, ce n'est pas le nucléaire qui pollue, mais les gérant de la filière nucléaire.

Dans le même genre, les anti-OGM se trompent de cible en attaquant la recherche fait dans ce domaine. Qu'ils attaquent des acteurs de la filière OGM, comme Monsanto, c'est compréhensible, et parfaitement logique. En revanche, retourner un champ d’expérimentation, c'est dangereux sur le plan moral. Parce que la recherche dans ce domaine pourrait produire des choses moralement bonne, comme de nouveau médicaments, ou des plantes plus fortes pour pousser dans des conditions plus difficiles, et donc permettre d'endiguer certaines famines. Mais on pourra aussi en faire de "mauvaises" choses, comme des plantes ne produisant pas de graine, ce qui forcerait l'exploitant à racheter régulièrement des graines au entreprises productrice.

Le problème encore une fois, ne se situe pas dans l'OGM, mais dans l’application que l'on fait des OGM. Et cette confusion prend place selon moi dans la mauvaise compréhension qu'on les gens de "la science". Pour eux, la science est mystérieuse, et toute puissante. On découvre sans cesse de nouvelles choses, on repousse les frontières de l'imagination. La science fait des miracles. La science est un dieu. Mais un dieu sur lequel on peut agir.

Si le dieu de la bible a déclenché le déluge, c'est un dieu vengeur. Un dieu qui peut punir. Un dieu qui peut sembler mauvais. Si ce dieu déclenche le déluge, on ne peut rien y faire. On ne peut pas empêcher ce déluge, on ne peut que construire une arche.

En revanche, le peuple peut avoir prise sur le dieu science. Si le néophyte prend peur face au miracles de la science, si il prédit un nouveau déluge, il peut tenter de l'en empêcher.

Et tant pis pour le savoir.

Photo : x-ray delta one

1 commentaire

avatar #1 Terry Laire a dit :

Oserai-je dire "comme toujours", c'est quand la science tombe dans les mains du dieu Argent qu'elle devient mauvaise ou bonne. Et lui aussi est neutre, finalement. Il produit ce qui rapporte, souvent sans s'occuper des conséquences.

Écrire un commentaire

Vérification anti-spam :
Quelle est la troisième lettre du mot bjod ?